Arc en ciel

Entre le premier et le deuxième arc-en-ciel, une bande plus sombre apparaît. Cela correspond à la zone de la goutte d’eau comprise entre l’angle de 42° caractérisant la fin du premier et l’angle de 50° caractérisant le début du second. Cette bande intermédiaire où il y a déficit de lumière a été appelée la “bande sombre d’Alexandre“, en l’honneur d’Alexandre d’Aphrodise qui la décrivit le premier.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.