Le Col du Galibier

Déjà vu, mais revu avec toujours autant de plaisir ! Je vous en ai aussi déjà parlé ICI où vous allez y retrouver des détails et les premières photos.

Cliquer sur une photo pour voir la nouvelle série.

Le Galibier. A Gauche la Pointe du Grand Vallon (2717m), à Droite le Grand Galibier (3228m).

Au centre, on voit le Mont Blanc. Ne pas confondre avec les nuages !

Vue sur le Col du Lautaret.

Les Arves

Le massif des Arves est profondément entaillé par la rivière Arvan au niveau de la commune d’Albiez-Montrond, qui coule du sud vers le nord, pour se jeter dans l’Arc à hauteur de Saint-Jean-de-Maurienne.

Des travaux ont dévié ma route par le col du Mollard. Quelle bonne idée ! Les 40 lacets descendants furent un vrai plaisir ! L’arrivée vers Saint Jean de Maurienne offre une belle vue sur la ville et sa vallée.

Cliquer sur une photo pour voir la série.

Les Aiguilles d’Arves. Aiguille Septentrionale (3163m), également appelée Tête de Chat; Aiguille Centrale (3 513 m); Aiguille Méridionale (3 514 m).

Au Col du Mollard, vue sur Albiez Montrond

Saint-Jean de Maurienne et sa zone industrielle

Col de la Croix de fer

Appelé autrefois col d’Olle car situé dans la combe d’Olle, lieu de la source de l’Eau d’Olle, le chemin muletier qui emprunta le col durant plusieurs siècles a finalement été transformé en route, d’abord en 1900 de Saint-Sorlin-d’Arves jusqu’au col (2065m), puis en 1912 pour son prolongement jusqu’au col du Glandon (inauguration le 14 juillet 1912).

Emprunté 20 fois par le Tour de France (classé hors catégorie), le versant sud-ouest est long de 31kms, avec des pentes de fort pourcentage.

Le col de la Croix-de-Fer fait géologiquement partie du massif des Grandes Rousses, qu’il délimite sur l’est, et relie les communes de Saint-Jean-de-Maurienne au nord-est et du Bourg-d’Oisans au sud.

Le col longe le barrage de Grand’Maison situé sur l’Eau d’Olle. Le lac est le réservoir supérieur de la STEP de Grand’Maison, centrale de pompage-turbinage la plus importante de France. Il s’agit également de la centrale hydroélectrique la plus puissante de France tous types confondus avec une puissance installée de 1 800 MW, soit 9% du parc hydroélectrique exploité par EDF en France.

Cliquer sur une photo pour voir la série.

Le Barrage de Grand’Maison.

La Combe d’Olle.

La Vallée des Arves.

La Croix de Fer.

Peisey Nancroix

La commune est située dans une ancienne vallée glaciaire en U, suspendue au-dessus de l’Isère, au cœur de la Haute Tarentaise.

Ici, c’est la Vanoise. J’avais découvert ces lieux en 1996, désormais dédiés au ski et l’urbanisation qui va avec… Je n’ai rien reconnu. Heureusement, sur les hauts, la découverte des paysages est toujours possible. Magnifiques vues sur le Beaufortain, qui fait face à la Vanoise.

Cliquer sur une photo pour en voir plus

Le Mont Pourri (3779m) vu depuis Les Lanches

Vue sur le Beaufortain (Grande Parei, Pierra Menta, Rognais) et Bourg Saint Maurice en fond de vallée

Vue sur le Beaufortain, Le Rognais (2995m) et la Pointe de Leisette

Col du Petit Saint Bernard

Le col du Petit-Saint-Bernard, 2188m, anciennement col de la Colonne-Joux ou de la colonne de Jupiter, en italien Colle del Piccolo San Bernardo, sépare la Tarentaise (vallée de l’Isère), de la vallée d’Aoste (vallon de La Thuile).

Au milieu du XIe siècle, saint Bernard de Menthon (1020-1081), futur patron des alpinistes, fonde un hospice destiné à assurer la protection des pèlerins contre les brigands et les aléas du climat.

Cliquer sur la photo pour en voir plus

Versant France, la statue de Saint Bernard de Menthon

Versant Italie

Versant Italie, le lac du Verney

Fort de Tamié

A 990m d’altitude, le col de Tamié présente un intérêt et une position stratégique, de surveillance de la vallée d’Albertville et la porte de la Tarentaise.

Le fort avait pour vocation à stopper les colonnes armées italiennes convergeant vers ce carrefour stratégique. Il contrôle une importante ligne de retraite et d’opérations vers les Bauges.

Il fut édifié par l’Etat en 6 ans à partir de 1872, par environ 600 ouvriers. Il est le plus grand fort du système Séré de Rivières avant celui de Dampierre à Langres.

Un casernement à l’épreuve des nouveaux obus sera construit dans la roche du piton rocheux en même temps que le magasin sous roc.

En 1914, le fort de Tamié est le plus moderne de la place car ses munitions et sa garnison sont protégés dans des locaux à l’épreuve.

Pour ceux qui voudraient approfondir le Système Séré de Rivière, voici le site Fortiff’Séré

Belle promenade en faisant le tour des 1.8 kms de l’enceinte. Belles vues sur la vallée, bien sûr !

Cliquer sur une photo pour voir la série.

Conflans

Sur les hauteurs d’Albertville, voilà Conflans, bourg fortifié protégeant l’entrée de la Tarentaise, capitale de la province disparue de Haute-Savoie. Sympa de se balader dans les vieilles rues, et de découvrir la vue depuis ses remparts. Le repérage des ennemis français était facilité !

Cliquer sur une photo pour voir la série.

La Place principale

Vieille rue

Eglise baroque St Grat