La Brenne

Un peu d’histoire : « aux marges du Berry, la Brenne était une zone marécageuse infertile. Ne sachant qu’y faire pousser, les moines, au XIIème siècle, eurent l’idée d’y emprisonner les eaux et de créer de longs chapelets d’étangs. C’est l’aspect le plus frappant du paysage tel qu’on le voit aujourd’hui.
Le parc naturel régional de la Brenne fut créé le 22 décembre 1989, à la suite d’une forte mobilisation des élus et acteurs locaux voulant réagir contre la dévitalisation de leur territoire. Il a été classé Ramsar en 1991. »

Ma traversée de la Brenne a aussi permis de découvrir les villages de cette région, à commencer par Saint-Marcel et son église prieurale, puis le dernier pont couvert de bois de Pont-Chrétien Chabenet, classé aux monuments historiques en 1992.
Bien sûr, j’ai découvert les étangs, en eau et asséchés.

La visite du château d’Azay le Ferron dont je n’avais jamais entendu parler, était guidée par un passionné et m’a enchantée : riche architecture du XVème au XVIIIème siècle, grand parc paysager, 15 pièces somptueusement meublées dans lesquelles vivait la famille Hersent Luzarche, propriétaire depuis 1852, qui a légué le domaine à la ville de Tours en 1951.

Cliquer sur les photos pour voir la série.



Un étang à Dintes

Pont couvert de bois de Pont-Chrétien Chabenet

Montiacre étang à sec

Azay le Ferron