Genève

Paris a sa Tour Eiffel, Genève a son Jet d’eau…
Au XIXe siècle, l’industrie en développement et les habitants de la ville avaient impérativement besoin d’eau. La ville décide donc de créer une usine hydraulique à la Coulouvrenière qui est mise en service le 17 mai 1886. Cependant, le soir, quand les artisans arrêtent leurs machines, il se produit des surpressions imprévisibles. Par conséquent, on a l’idée de créer un débit supplémentaire, grâce à une vanne de sécurité, qui permet de contrôler la pression en laissant s’échapper vers le ciel l’eau en surpression à une hauteur de trente mètres. Cinq ans plus tard, en 1891, et alors que la vanne de sécurité n’est plus nécessaire, il est décidé de recréer artificiellement le jet d’eau au bout de la jetée des Eaux-Vives, au cœur de la rade.
Aujourd’hui le jet culmine à cent quarante mètres, la vitesse de sortie de l’eau est de 200 km/h pour un débit de 500 l/s.
Le Lac Léman d’origine glaciaire est traversé par le Rhône et se termine au Pont du Mont Blanc, lieu utilisé pour des manifestation artistiques, festives et sportives.
Le Rhône reçoit ensuite son premier affluent français : l’Arve. La confluence est assez impressionnante entre les eaux boueuse de cette rivière (une des rivières les plus abondantes de France) et les eaux claires du Rhône sortant du lac.
Je ne parlerai pas du reste de la ville, qui ne m’a pas vraiment emballée !

Cliquer sur une photo pour voir la série