De Montriond à La Forclaz

Un peu d’hydrographie en Chablais ? La Dranse est issue de la réunion de trois rivières de montagne provenant des monts du Haut-Chablais : à l’est, la Dranse d’Abondance qui irrigue le Val d’Abondance et Châtel, au sud, la Dranse de Morzine qui traverse Morzine, Saint-Jean-d’Aulps et les Gorges du Pont-du-Diable, à l’ouest, le Brevon, aussi appelé Dranse de Bellevaux qui vient du Roc d’Enfer. La Dranse se jette dans le lac Léman en formant un delta.
Me voilà donc au sud, sur le cours de la Dranse de Morzine. Une petite pause au lac de Montriond, et un arrêt à l’abbaye en ruine de ND d’Aulps. En Haute-savoie, on ne prononce jamais les dernières lettres des mots. On dit « samoin », « chamoni », et parfois même quand c’est trop compliqué, on ne prononce pas plusieurs lettres comme ici Aulps se prononce « o ».
Tout ceci expliqué par le guide des Gorges du Pont Du diable, bel exemple d’érosion dans les préalpes calcaires du Chablais. La légende de ce lieu raconte que, suite à un pacte, le Diable aurait accepté de construire un pont en échange de la première âme qui le franchirait. Le pont de pierre réalisé, les paysans, plutôt malins, y firent traverser une chèvre en premier !

Cliquer sur les photos pour voir la série.
Le Lac de Montriond et au fond, le Roc d’Enfer 2243m

L’Abbaye ND d’Aulps

Les Gorges du Pont du Diable

Laisser un commentaire