Hartmannswillerkopf

Séquence « mémoire » au Vieil Armand, sur le site emblématique du Hartmannswillerkopf. Il est l’un des quatre monuments nationaux de la Première Guerre Mondiale, et un des mieux conservés de nos jours. Il relate une des batailles les plus meurtrières qui eut lieu en France.

Surnommé « la montagne de la mort » ou « la mangeuse d’hommes », ce site a été le théâtre de terribles combats. Sur ce promontoire qui s’avance à 956m d’altitude au-dessus de la plaine d’Alsace, 30 000 hommes – français et allemands – ont été broyés sous un orage d’acier. Des deux côtés des tranchées, on se disputait durement ce poste d’observation stratégique. Rien qu’en 1915, le sommet changea quatre fois de camp. Les combats continueront pendant toute la guerre.

De nombreux bâtiments, tranchées et installation de guerre sont toujours en place. La balade pour les découvrir est émouvante.

Cliquer sur une photo pour voir la série.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.