Liézey, les Croix de chemin

Extrait du blog de Liézey autour de l’auberge :

Aux temps reculés, les brigands peuplaient les forêts vosgiennes à proximité des chemins de commerce. L´Eglise essaya par plusieurs moyens de maintenir la paix et de protéger ses fidèles. Il fut ainsi décidé que toute personne qui trouverait refuge auprès d´une croix serait aussi protégée que si elle avait trouvé refuge dans une église. Les gens de l´époque ayant une peur affreuse de l´enfer, ce “droit d´asile” était en général bien respecté. Les calvaires devenaient des lieux sacrés, comme les églises et les chapelles. En hiver et par forte neige, la croix des chemins, de par sa taille, servait d´indicateur, elle était généralement placée aux carrefours. A Liézey, les croix des chemins étaient essentiellement des croix de dévotion (piété privée)

Un circuit découverte m’a permis d’en découvrir quelques unes

Cliquer sur une photo pour voir la série

Croix en grès intégrée à l’enceinte du cimetière lors de la,création de celui-ci en 1795.

Croix de Saucefaing, calvaire érigé en 1804 par le prêtre Georgel, à l’intention des âmes du purgatoire

Croix du page. Elle a été faite en 1807 pour la Gloire de Dieu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.