Lurs

Cette puissante place forte du moyen âge compta jusque 3000 habitants. Déserté par ses derniers habitants au début du 20ème siècle, tombé en ruine, Lurs semblait voué à la disparition. Le village fut ressuscité par un groupe de graphistes emmené par Jean Giono et Maximilien Vox. Fascinés par les pleins et les déliés d’un site baigné de lumière, ils en tombèrent amoureux et le firent renaître en créant en 1952, une association, « Les Rencontres Internationales de Lure ». Depuis, les professionnels de l’imprimerie se réunissent chaque été à Lurs.

C’est par la tour de l’horloge surmontée d’un campanile que l’on pénètre dans le vieux village soigneusement restauré. Ruelles fleuries, maisons à encorbellement, portes anciennes et même un vieux théâtre en plein air. On quitte le village par une petite route qui suit le tracè de l’ancienne Voie Domitienne et franchit le Buès sur un Pont Romain du 2ème siècle. Son arche unique a gaillardement résisté à toutes les crues.

Cliquer sur une photo pour voir la série



1 réflexion au sujet de “Lurs”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.