Pointe de Plestin

Entre l’estuaire du Douron, qui sépare Plestin-les-Grèves de Locquirec, et la « Lieue de Grève », la Corniche de Plestin alterne falaises et criques.
Plestin est citée pour sa participation à la Révolte des Bonnets rouges survenue en 1675 en Bretagne. L’un de ses habitants fut « excepté » de l’amnistie royale de 1676.
Le bourg de Plestin n’est pas en situation littorale. C’est d’ailleurs une caractéristique commune à de nombreuses paroisses anciennes de la région comme Guimaëc, Plougasnou, Ploumilliau, Ploulec’h, etc., probablement par crainte des pirates saxons les « plous » (appellatif toponymique préfixé d’origine bretonne qui a pour sens « communauté » puis, par extension, « paroisse ») se sont établis à une certaine distance de la côte, mais situé sur un plateau, à plus d’un kilomètre de la mer.

Cliquer sur une photo pour voir la série

1 réflexion au sujet de “Pointe de Plestin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.