Freissinières Dormillouse

La vallée de Freissinières correspond au bassin versant de la Biaysse, rivière qui prend sa source au col de Freissinière (ou col d’Orcières) et qui se jette dans la Durance entre La Roche-de-Rame et Saint-Crépin.
Le gouffre du Gourfouran, à l’entrée de la vallée, présente des falaises rocheuses de près de 100 m de haut, creusé par la Biaysse avant de se jeter dans la Durance, près de Rame.
D’est en ouest, c’est une plaine alluviale bordée au sud par des forêts de mélèzes, de pins et de sapins, tandis que le versant nord ne présente qu’une façade aride et rocheuse.
Au niveau du hameau des Meyries, la vallée s’élargit sur le versant nord qui porte une végétation assez dense de peupliers, de noyers et de frênes, arbres qui ont donné leur nom à la vallée. 
Après le hameau des Ribes, la vallée se rétrécit sans cesse le long du cours de la Biaisse, jusqu’au fond de la vallée.
Après ce village, la vallée cesse brusquement, la Biaisse descendant en cascade depuis le hameau de Dormillouse situé à 1 727 m. C’est aujourd’hui l’unique lieu habité de façon permanente de la zone centrale du Parc national des Écrins.
Les joubarbes ont accompagné notre balade au goufre.

Cliquer sur une photo pour voir la série.

La Vallée de la Durance. Au fond, le Col de Vars. A droite les falaises du gouffre de Gourfouran

La cascade de la Biaisse

Petit coin moussu.

Joubarbe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.