Saint Martin de Ré

On lui attribue souvent le titre de « capitale de l’île » de Ré. Cette dénomination correspond à son histoire et à son développement économique. Bien que Saint Martin ne soit pas le village le plus peuplé, il reste le plus chargé en histoire et est sans conteste le plus éloquent au regard du passé.

Magnifique étoile de fortifications construite à la fin du XVIIème siècle par Vauban, le village a su garder intacts ses 14,5 kms de murailles et ses bâtisses. Cette œuvre fait partie des 12 sites majeurs du Réseau Vauban, et est classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO.

Sous Napoléon III, deux décrets successifs créèrent la transportation des condamnés aux travaux forcés (une peine créée en France en 1560) dans les colonies. A partir de 1873, Sain-Martin-de-Ré devient l’unique dépôt de condamnés destinés aux colonies pénitentiaires de Guyane et de Nouvelle-Calédonie. Aujourd’hui, Saint-Martin-de-Ré reste liée à cette histoire : sa citadelle et sa caserne servent de prison, la plus importante maison centrale de France depuis 1970 avec 450 détenus, tous condamnés pour de longues peines.

A quelques kms de là, l’abbaye des Chateliers, ancienne abbaye cistercienne aujourd’hui ruinée, et le fort de La Pree. Ce monument est le plus vieux fort de l’île de Ré, construit en 1626, il avait pour objectif premier d’assurer la souveraineté du roi Louis XIII sur l’île. Ce site fût menacé de destruction de nombreuses fois au fil des siècles, notamment sous le règne de Louis XIV avec l’ingénieur Vauban. Ce dernier fit détruire tout le système défensif extérieur et construire des bâtiments en adéquation avec les besoins de l’époque. Le fort la Prée tomba dans l’oubli à la fin du XVIIème siècle au profit de la citadelle de Saint Martin de Ré.

Et pour le retour sur le continent, passage sur le Pont de Ré, ouvert en 1988.

 

Cliquer sur une photo pour voir la série

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.