Talais

Talais est une petite commune au bord de la Gironde, estuaire de la Garonne et de la Dordogne, long de 75 kms et large de 12 kms à son embouchure (le plus vaste d’Europe occidentale).

Le port de Talais s’inscrit dans l’histoire des « mattes » du Bas Médoc et dans celle de l’ostréiculture. Les « mattes » sont des polders réalisés à partir du 17ème siècle, avec l’aide des hollandais, pour assainir et mettre en exploitation les terres alluviales qui bordaient la Gironde.

Un digue de protection et un réseau hydraulique complexe draine les terres intérieures avec un chenal principal d’évacuation vers le fleuve. Les « callups » (petits bateaux) transportaient les huitres vers Arcachon. Après une période d’abandon de la récolte d’huitres (industrialisation de la zone, pollution), la commune de Talais recrée l’activité et réhabilite le petit port avec ses cabanes.

Si le chenal est un lieu privilégié pour les adeptes de la pêche à la ligne, les berges de l’estuaire sont le paradis de la pêche au carrelet ou au lancer. Dans les eaux limoneuses, mules, carrelets, anguilles y prolifèrent parmi de nombreuses autres espèces de poissons.

Depuis ces berges, on mesure aisément les 12 kms de large de l’estuaire. C’est énorme…

Cliquer sur les photos pour voir la série.





Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.