Gorges d’Héric

La vallée de l’Héric, communément appelée Gorges d’Héric dans sa partie aval, est un haut lieu touristique du parc naturel régional du Haut-Languedoc. Elle sépare le plateau du Caroux à l’est des monts de l’Espinouse à l’ouest. L’Héric se jette dans l’Orb à Tarassac. Aujourd’hui, retour dans ces gorges dont je ne peux me passer lorsque je suis dans cette région. J’ai fait la balade jusqu’au bout, c’est à dire jusqu’au village situé 5 kms plus haut que j’ai atteint en 2h30… La descente a bien sûr été plus rapide.
Ensuite visite à Olargues, classé parmi les plus beaux villages de France. L’escalier de la Commanderie est composé de 64 marches chacune taillée dans une même pierre. En haut du village se dresse le clocher du Xème siècle, depuis lequel on a une vue magnifique sur la vallée du Jaur et le parc naturel du Haut Languedoc.
Le soleil ne me quitte plus, et je pense à ceux qui n’en ont pas eu, et aussi à ceux qui travaillent.

Cliquer sur les photos pour voir la série.



Les Gorges d’Héric

Le village d’Héric

Olargues

La vallée de l’Orb

La vallée de l’Orb : vous ne la connaissiez peut être pas, mais moi, si ! Je suis « retournée aux sources » sur les traces de mes balades d’il y a au moins 30 ans…
Les paysages sont toujours aussi beaux, de même pour les villages, malgré parfois l’avancée du béton.
Il fait chaud, 33°C et le soleil a tapé dur sur ma peau…

Cliquer sur les photos pour voir la série.



Tarassac

Vieussan et la chaîne du Caroux

Roquebrun

En Aveyron

Pour arriver dans l’Hérault, j’ai parcouru l’Aveyron. Vert, vallonné, avec des falaises de calcaire, voilà un département bien agréable.
Arrêt à Roquefort pour visiter les caves de ce fromage fameux. Au XVème siècle, le roi Charles VI, amateur de ce fromage octroie au village de Roquefort-sur-Soulzon l’exclusivité de l’affinage du fromage et fait des caves un lieu protégé. Son fils Charles VII confirme l’exclusivité et décrit les lieux en ces termes : « ce terroir où rien ne pousse, ni pied de vigne, ni grain de blé. »
Comme dans la pub de la télé, j’ai vu les fromages alignés sur les étagères de chêne, et la dextérité des ouvrières chargées (au stade 2 de l’affinage) de les emballer dans un papier d’étain au rythme de 720 fromages à l’heure. J’ai profité des dégustations, et découvert les différentes variétés, selon les caves… avec du pain d’épice, mélange étonnant mais non dénué d’intérêt.

J’avais déjà fait « dessus », aujourd’hui j’ai fait « dessous » le Viaduc de Millau. Une belle vue sur cet ouvrage se mérite : une petite route de 5 kms en lacets, ou deux voitures peinent à se croiser, et une demi heure de marche sous un soleil de plomb. Mais encore une fois, quelle récompense à l’arrivée !Installation ce soir dans un tout petite hameau de quelques âmes, où la voiture ne passe pas, la route est un escalier… J’aime !

Cliquer sur les photos pour voir la série.



Roquefort

Le Viaduc de Millau

Vallée du Tarn à Ambialet

Dans sa vallée, le Tarn fait des méandres successifs sur plusieurs kilomètres. Je me suis arrétée à Ambialet. Autour d’une aiguille schisteuse, le Tarn fait une longue boucle de 3kms. Lorsque la rivière semble revenir sur ses pas, la presqu’île n’a plus alors qu’une trentaine de mètres de large.
Grosse grimpette sur un point de vue en face du méandre. J’ai « sué », « soufflé », mais l’arrivée au sommet récompense mes efforts. On voit le méandre dans la partie qui se rejoint « presque ». De plus, une petite trouée de soleil, juste sur les maisons, le top !!!

Cliquer sur les photos pour voir la série.




Albi

La ville d’Albi sur le Tarn, est une ville antique dont l’histoire est riche. D’abord fief des seigneurs Trencavel au Moyen Âge puis du catharisme, elle devient une cité épiscopale dès le XIIIème siècle. C’est durant la Renaissance que la ville s’enrichit grâce à la culture du pastel. Plusieurs hôtels particuliers restent les témoins de cette époque.
L’ensemble de la vieille ville est construit en brique, ainsi que la magnifique cathédrale Sainte Cécile, dont la construction a commencé au XIIIème siècle et a duré 200 ans… Son austérité extérieur cache une richesse intérieur incroyable. Elle est entièrement peinte et conserve un jubé en gothique flamboyant exceptionnel. Le classement au patrimoine mondial date de 2010.
J’avais déjà entendu parler du pays de cocagne. Il se situe dans un triangle Toulouse, Albi, Carcassonne et tient son nom de la fabrication du pastel (pigment de teinture bleu), qui génère la production de coques (d’où « cocagne »). A Albi, il y a même une maison du pastellier.

Cliquer sur les photos pour voir la série.





De la Charente au Tarn

Aujourd’hui, j’ai dérogé à la règle du « zéro autoroute »… car la distance était plus longue à parcourir. Malgré tout, j’ai fait quelques haltes bien sympathiques.

Brantôme pour commencer, jolie bourgade sur la Dronne, l’une des six villes-portes du parc naturel régional Périgord-Limousin.

Puis les gorges de l’Aveyron, qui était bien grossi par les dernières pluies et avait charrié pas mal de bois…

Enfin Cordes-Sur-Ciel. Village tout en hauteur comportant 80 mètres de dénivelé entre le haut et le bas du village. A l’office du tourisme, la personne qui m’a renseignée m’a dit : « quand cela ne montera plus, vous serez arrivée au ciel » ! J’ai eu bien du mal d’y monter, tant la pente était forte !

Cliquer sur les photos pour voir la série.



Brantôme

Cordes sur ciel

L’Aveyron

Pays Sud-Charente

Le Pays Sud-Charente se situe au sud d’Angoulême et comporte d’innombrables églises et chapelles romanes XIème et XIIème siècle, parfois très sculptées et situées dans de tout petits villages. Puyperoux date même du VIème siècle. Le point d’orgue a été la visite de l’église souterraine Saint-Jean, appelée aussi église monolithe ou troglodyte à Aubeterre sur Dronne,  « Vaut le détour ! »

Cliquer sur les photos pour voir la série.



Puyperoux

Aubeterre sur Dronne

Aubeterre sur Dronne